Les Projets

Au cours des années et surtout depuis que le fonds des amis a rejoint la Fondation Roi Baudouin, de nombreux embellissements et restaurations furent réalisés. Ils furent financés par des subsides et ou l’apport du Fonds des Amis de l’église Notre-Dame au Sablon.

Votre geste peut faire toute la différence et sera reçu avec toute notre gratitude.

Faire un don

Projets planifiés

Remplacement du treillis actuel entourant les jardins autour de l’église par une clôture sur pierre rappelant les motifs architecturaux de l’édifice. Créer des parterres en mille-fleurs pour évoquer les célèbres tapisseries Bruxelloises de l’époque de la construction de l’église et rappeler le jeu des couleurs des vitraux.

Une étude historique fut commandée par le Fonds des Amis. Elle fut l’œuvre de Madame Anne-Marie Sauvat architecte-paysagiste. Sur base de ses conclusions elle introduit un projet pour les jardins el les clôtures et un permis d’urbanisme. Celui-ci fut accordé. Le coût de ces dossiers pour un montant d’environ 47.000 € fut entièrement assumé par le Fonds des Amis. Comme le budget pour la réalisation est très élevé et dépasse largement les moyens du Fonds des Amis ces dossiers furent transmis à la Ville de Bruxelles pour suivi.

Etat actuel : Permis d’urbanisme obtenu. Etude historique et projet remis à la Ville et recherche de financement.

Créer un musée dans la sacristie attenante à la chapelle sépulcrale des Princes de Tour et Tassis

Etat actuel :  La restauration de la chapelle (budget de 800.000 €) entièrement financée par la Ville et la Région de Bruxelles devrait débuter en septembre 2021. Le Fonds des Amis va intervenir dans l’installation d’un musée dans la sacristie attenante qui est dans un état déplorable

Statue de La Charité par Jan van Delen, récupérée par le Fonds du Patrimoine de la Fondation Roi Baudouin

Grâce à la Fondation Roi Baudouin cette superbe statue en marbre de Carrare, volée pendant la révolution française dans l’église au Sablon put être rachetée lors d’une vente publique à Londres pour 450.000 €. Actuellement exposée dans les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique la statue pourra retrouver sa place d’origine dans la chapelle à la fin de la restauration de celle-ci.

Projets en cours

Installation d’un musée dans la sacristie attenante à la chapelle sépulcrale des Princes de La Tour et Tassis

La restauration de la sacristie progresse avec le sauvetage du plafond en plâtre et la préservation du dallage. La Ville de Bruxelles prend en charge les frais de restauration de la chapelle et de la sacristie. Le Fonds des Amis de l’église assume l’installation du musée. De vitrines adaptées sont à l’étude.

Date : 2023

Projets réalisés

Réparation des marches en marbre donnant accès au chœur et pose d’un nouveau tapis

Le tapis précèdent était fort abimé. L’actuel couvre l’entièreté du dallage et s’harmonise mieux avec les peintures murales. Le logo rappelle la légende du transport de la statue miraculeuse de la Vierge en barque vers Bruxelles, origine de cette église.

Date : 2022

Restauration du triptyque de Michel Coxcie : le Résurrection avec donateurs

Après plus de deux ans d’études et de restaurations ans à l’IRPA le triptyque est revenu magnifique ! Le budget de près de 200.000 € fut entièrement couvert par un subside de la Région de Bruxelles-Capitale et un don du Fonds Baillet Latour. Le Fonds des Amis a pris en charge les déménagements et les fixations pour un total d’environ 7.000 €

Date : 2022

Restauration partielle de l’orgue de nef

Cet orgue construit par le facteur d’orgues Rudi Jacques a une tonalité différente des grandes orgues de l’église. On joue les deux lors des liturgies dominicales ou lors de concerts. La restauration par le facteur d’orgues Pieter Vanhaecke fut prise en charge par le Fonds des Amis de l’église (3800 €).

Date : 2021

Restauration du tableau de l’Assomption avec quatre donateurs du Grand Serment des Arbalétriers

Ce tableau est une commande de quatre dignitaires du Grand Serment des Arbalétriers du Sablon qui y sont représentés avec derrière eux leur saints patrons. Leurs noms figurent sur le cadre d’époque. La restauration dans l’atelier de Monsieur Michel Romazzotti, assisté par Madame Sophie Mortier a permis de rendre l’éclat d’antan à ce panneau. La restauration (32.000 €) fut prise en charge par le Fonds des Amis mais un généreux subside fut accordé par la Région de Bruxelles-Capitale. Une conférence avec projection fut donnée pour les donateurs en l’église par les restaurateurs et Monsieur Joost Vander Auwera, conservateur de la section Peinture flamande des XVIIe et XVIIIe siècles aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Date : 2021

Mise en lumière de la statue de Saint Joseph et l’Enfant Jésus et l’autel attenant

Cette belle statue en marbre de Carrare du XVIIe d’un sculpteur encore non identifié se situe dans un coin sombre de l’église. L’éclairage financé par le Fonds la met en valeur et l’associe à l’autel attenant.  Une étude pour identifier le sculpteur est envisagée. 

Date : 2021

Illumination de quatre verrières du chœur pour éliminer l’ombre permanente due aux chapelles voisines

Ces quatre verrières évoquent l’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem et les confréries de Saint Hubert et de Sainte Wivine qui ont choisi l’église comme lieu de ralliement. Les coupoles des chapelles construites de part et d’autre du chœur mettaient de façon permanente le bas des verrières  dans l’ombre. L’installation de spots extérieurs permet à présent d’admirer l’ensemble. Le budget fut pris en charge par le Fonds des Amis.

Date : 2020

Mise en lumière de la pierre tombale en transi de Claude Bouton

Cette pierre tombale est de Claude Bouton, chambellan de Charles-Quint, et de son épouse née Lannoy. La pierre en bas est ornée d’un poème écrit par le défunt. Il échangeait souvent ses poèmes avec la gouvernante des Pays-Bas Marguerite d’Autriche. L’éclairage financé par le Fonds permet à présent d’admirer le cénotaphe.

Date : 2020

Conservation et mise en lumière de la barque avec la statue de la Vierge XVIIe

Cette barque est le symbole de la légende de Notre-Dame au Sablon. Elle était en assez mauvais état mais une fixation de l’écaillage de la polychromie a permis d’assurer la conservation de l’œuvre qui fut aussi mise en lumière afin d’attirer l’attention des visiteurs. Le cout d’environ 5.000 € fut couvert par un subside et le Fonds des Amis.

Date : 2020

Eclairage du chœur et de la nef et sa voute mettant leur architecture en valeur

Par des sources lumineuses placées de façon à ne pas éblouir le triforium, les statues des apôtres et la voute de la nef sont à présent mis en valeur.

Date : 2017

Restauration de la Vierge à l’Enfant et Saint Jean Baptiste d’Abraham Janssen

Cette peinture à l’origine sur panneau fut transposée sur toile. Elle fut restaurée dans l’atelier de Madame Sophie Mortier. Une étude photographique infra-rouge et une analyse stratigraphique furent également réalisées. Le Docteur Joost Vander Auwera, Conservateur aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique permit d’attribuer la peinture à Abraham Janssen. L’épitaphe dédiée à des gens de maison importants de l’hôtel Barbançon permet d’identifier la Princesse d’Arenberg comme donatrice. Le coût total de 10.000 € pour les études et le transport fut pris en charge par un subside de la Région de Bruxelles-Capitale et le Fonds des Amis.

Date
: 2017

Illumination des vitraux vers l’extérieur pour la satisfaction des passants

Il existait certes une illumination des vitraux mise en place il y a près de 40 ans par la Ville de Bruxelles mais celle-ci était défectueuse à plusieurs endroits. Le tout fut remplacé pas des spots led qui permettent aux passants en rue d’admirer les vitraux le soir. Tous les travaux d’éclairage dans l’église furent exécutés au cours des années par la société Aelec et pris en charge par le Fonds des Amis pour un total de 70.000 €.

Date : 2017

Restauration des peintures et des écoinçons du chœur du début du XVe

La construction de l’église débuta en 1400 par son chevet. Les peintures murales furent devenues difficilement lisibles car la dernière restauration datait de plus d’un siècle. En 2013 une restauration pilote fut entreprise par l’Institut Royal du Patrimoine Artistique (IRPA). Ensuite une restauration complète qui prit deux ans (140.000 €) fut financée grâce à un très généreux don anonyme, des subsides de la Région de Bruxelles Capitale et le Fonds des Amis. Deux ans de restauration par les équipes multidisciplinaires de l’IRPA ont rendu au chœur tout son éclat.

Date : 2015 – 2017

Eclairage de la chapelle Saint Marcou

Un éclairage indirect avec une tonalité adaptée aux dorures du décor baroque fut installé avec art par la société Aelec. Frais pris en charge par le Fonds des Amis.

Date : 2013

L’antependium XVIIe restauré et remis en place

Après une minutieuse étude et restauration par l’équipe de l’IRPA, cet exceptionnel antependium en fils d’or et d’argent peut-être offert par l’Archiduchesse Isabelle protectrice assidue de l’église au Sablon, y retrouva sa place. Budget de 9.300 € financés par des subsides de la Région Bruxelles-Capitale et le Fonds des Amis qui n’avait pas encore rejoint la Fondation Roi Baudouin.

Date : 2011